Pleyel

Pleyel est un premier piano créé en 1807 par l’ingénieux français, Ignace Pleyel. Les sons, quelque peu éphémères mais touchant délicatement le cœur, ont été aimés par Chopin qui utilisa toute sa vie durant les pianos Pleyel aussi bien pour les compositions que pour les concerts. Dans les années 1960, la vague de grands investissements a poussé cette manufacture française à fusionner avec d’autres et ses pianos ont alors perdu son originalité très caractéristique. Sur la photo, on peut voir le piano, dit « 3bis », le plus accompli des pianos Pleyel. Après avoir joué une seule fois sur ce piano, les pianistes restent séduits par la beauté de ses sons.

En France, on voit beaucoup de pianos droits. Pour les Parisiens pour qui la surface de l’habitat est limitée, la fabrication de ce type de piano témoigne d’une touche et d’une humeur bien françaises. Et le piano droit de Pleyel possède « ses propres couleurs », certaines fonctions particulières et une richesse sonore.

Les commentaires sont fermés.